Un bar de Clermont-Ferrand au cœur d’un trafic de stupéfiants

Publié par

Présumés « gros poissons » les deux dealers ont été condamnés et ravalés au rang de « petits poucets » du trafic de stups. L’enquête commence, début 2014, par un renseignement anonyme : un bar clermontois du boulevard Trudaine, le Wall street-trader’s, sert de couverture à un trafic de stupéfiants.

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Anne-Laure

801 commentaires