Vingt ans de réclusion criminelle requis

Publié par 8 104 Comentaires

Vingt ans de réclusion criminelle ont été requis hier contre Odile Varion, 46 ans, accusée d’avoir empoisonné son compagnon Didier Lacote avec du collyre d’atropine.

Classés dans :, ,

Cet article a été écrit par Anne-Laure

8 104 commentaires