Retour sur le dernier rebondissement

Publié par

Pourquoi les gendarmes de la cellule Disparition 63 ont-ils, le 11 décembre, entendu une nouvelle fois la mère de petit Antoine, Alexandrine Brugerolle, et placé en garde à vue son compagnon,

Sébastien Ribière ? Trois semaines après ce dernier rebondissement, retour sur un dossier hors normes qui garde encore sa part de mystère(s).

Classés dans :, ,

Cet article a été écrit par Anne-Laure

25 commentaires